main article

Expérimentez l’effet podcast


Tous enfermés, nos oreilles se sont ouvertes sur le monde. Et nous avons remarqué à quel point, ce que nous recevions nous impactait chaque jour. Bien éloignés des news anxiogènes en boucle, nous avons mieux découvert la force du Podcast. Il est temps que vous preniez la parole, vous aussi. Pourquoi ne pas fabriquer le vôtre pour vous-même ou votre marque ?

 

Pourquoi les podcasts nous plaisent tant ?

Parce que la régression nous sied : Se laisser porter par des histoires a quelque chose qui nous ramène à l’enfance et à la rêverie. Se laisser embarquer vers un monde inconnu.

Parce que c’est un moment long et calme de recentrage personnel : c’est un moment et un sujet choisi, non imposé, non intrusif, comme avec la vidéo. C’est souvent un rendez-vous régulier avec une voix agréable que l’on connaît.

Parce que le son stéréo accélère l’évasion immersive : Il titille l’imagination, suggère sans montrer dans un monde saturé d’images. On nous parle à l’oreille.

 

 

giphy

 

Pourquoi les institutions, les entreprises et les marques devraient davantage s’y intéresser ?

Parce que les publicitaires ont réduit leur identité sonore en radio à des jingles uniques et archi répétés.

Parce qu’il est temps d’inventer un véritable design sonore avec des sons, des ambiances, des musiques et de multiples voix.

Parce que vous avez tous de belles histoires à raconte… Arrêtez de filmer en vidéo des passionnés qui n’aiment pas les caméras… Arrêtez de faire des sites web bourrés de textes intéressants que personne ne lit plus.

Parce que vous recherchez une intimité dans le grand bazar digital (N’y a-t-il pas — se rapprocher de nos clients — dans votre stratégie ?)

Parce que ça marche ! Pour ceux qui ont encore besoin de preuves et de chiffres, regardez ici.

Parce que l’époque va s’y prêter, arrêter de matraquer vos spots, 

parlez-moi à l’oreille. Ce qu’évoque Michael Boumendil, Pdg de Sixième Son dans son interview en parlant de “Emotional Decency”… On ne peut plus vendre les produits comme avant.

 

podcast-05-compressor

 

Oui, mais quelles sont les lois d’un bon podcast ?

L’excellent journaliste Benoît Zanté a évoqué dans une de ses newsletters, ce qui fait selon lui la qualité d’un podcast, et cela nous va bien.

 

La cohérence : Il faut une unité de ton et de sujet. Quel bénéfice va en tirer votre auditeur-rice ? Qu’a-t-il appris de nouveau ?

 

La proximité : Aura-t-il envie de vous écouter jusqu’au bout ? Peut-il facilement entrer dans votre univers ? Il faut être accueillant, générer des émotions par des surprises, des phrases fortes, des silences, quelques notes de musique et des ruptures de rythme.

 

La prise de recul : Il faut multiplier les angles, les points de vue, s’autoriser des digressions, expliquer ce qui est complexe, prendre des risques dans les questions, challenger l’interviewé.

 

La préparation : Ne prétendant pas avoir le talent des grands reporters, il faut donc se documenter, préparer textes et questions et surtout soigner le montage final.

 

jamz_louisiane-compressor

Ecoutez notre Podcast à a découverte de la Nouvelle Orléans.

 

Comment faire techniquement ?

 

Chez Just Amazing, on a testé la chose en prenant le prétexte d’un voyage à la Nouvelle Orléans. Partant vers l’inconnu, autant le faire partager.

 

-1- Acheter du bon matériel : La qualité du son est primordiale, l’enregistreur numérique Zoom H4nPro enregistre un son immersif stéréo parfait, n’oubliez pas la bonnette contre le vent. Il existe aussi des apps ou des logiciels comme Audacity ou le dictaphone de votre smartphone à moindre coût.

 

-2- Bien Préparer : Cherchez un angle éditorial simple. Préparez vos questions. Ecrivez d’avance certains textes, vous les améliorerez plus facilement en direct. Apprenez à poser votre voix, avec un rythme pas trop rapide, rapprochez-vous du micro pour plus de chaleur. Veillez au niveau du son durant l’enregistrement.

 

-3- Improviser aussi : Saisissez les sons qui vous entourent, musique, nature, faites durer les interviews quitte à couper ensuite…

 

-4- Elaguer au montage : Cherchez des musiques libres de droits pour enrichir et rythmer votre contenu. Restez sur des formats courts de 10/20 minutes pour débuter. Garage Band sur Apple est un très bon outil de montage simple, il existe aussi Audition Adobe, LogicPro, Audacity ou Buzzsprout.

 

-5- Mettre en ligne : Des plateformes comme Ausha permettent pour un montant modique (±11€ par mois) d’être diffusé sur Apple, Deezer, Spotify et plus avec un excellent référencement. Il existe d’autres hébergeurs comme Simplecast, Blubrry, Libsyn, Podbean ou encore Buzzsprout.

 

-6- Mettre en avant : Partagez l’url de votre podcast partout ! Par emails, newsletter ou réseaux sociaux (Spotify et Deezer vous permettent un partage immédiat en stories).

 

 

giphy-3

 

Des podcasts que l’on aime

 

La fidélité par l’abonnement est le meilleur critère pour rationaliser ses coups de coeur.

 

Ecouter l’expérience de nos aînés : Marie Misset va à la rencontre de ses “Vieille Branche” Eva Joly, Chantal Thomas (l’écrivain) ou Dave et c’est rafraîchissant.

 

Découvrir l’Amérique inconnue : Philippe Korbé, correspondant permanent de RTL, nous emmène aux 4 coins des USA chaque mardi avec sa lettre d’Amérique.

 

Les hommes vus par les femmes : Victoire Tuaillon parle en profondeur d’un aspect des masculinités contemporaines avec un·e invité·e. Parce qu’on ne naît pas homme, on le devient. Avec “les Couilles sur la Table”.

 

Et Slate qui dispose d’une flopée d’excellents formats comme PeakTV ou Transfert, ou Trump2020.

 

Notre podcast sur Deezer, Spotify, Spotify, Soundcloud, Android et Apple

Pour en savoir plus sur Just Amazing

 

Vous aimerez peut-être aussi